Dans son n° 61 de Janvier 2007, Challenges publie un reportage intéressant en direct de la Silicon Valley sur « Ces baby techs qui verdissent la Valley ». Les fonds d’investissements américains s’engouffrent dans la vague des technologies propres : énergie solaire, bio-fioul, voiture propre…. Le blog de Bertrand Lazare complète ces informations sur les Schwarzy green tech ( http://www.indialley.com/blog/index.php?2006/12/06/55-schwarzy-green-tech) ! De son coté, le Canada (TDDC) avait annoncé en juillet 2006, un nouveau financement de 48 millions $ pour le développement des technologies propres.

Des conférences comme celle de Capital4E (http://www.capital-4e.com) organisée en novembre 2006 à Paris prouvent également l’intérêt croissant porté par le monde financier (XAnge Private Equity, Oddo Asset Managment, Demeter Partners) à ces éco-innovations.

Mais le développement de ces éco-solutions passe aussi par les achats responsables et notamment l’intégration dans les appels d’offres publics de critères environnementaux. C’est pourquoi la France, ne faisant pas parti des meilleurs élèves européens dans ce domaine (cf l’étude 2005 Green Public procurement in Europe) vient de lancer en décembre un avant –projet de plan national d’action pour des achats publics durables 2007-2009 (cf http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/Avant-projet_de_plan_national_d_action_pour_des_achats_pubics_durables-2.pdf). L’objectif de ce plan est d’une part d’affirmer l’exemplarité de l’Etat (SNDD) mais d’autre part de participer au développement des éco-entreprises par la mise en œuvre notamment de plan d’action d’achats publics durables.

La promotion de ces éco-technologies et des éco-acteurs est encore embryonnaire, même si le portail environnement de la CCI permet de découvrir les différents guides régionaux des prestataires liés à l'environnement avec 11 régions françaises représentées. (http://www.cci.fr/Groups/le_portail_de_lenvironnement/document_libre_66_fr/view)

Parmi celles-ci, quelques pionnières comme la Région de Bourgogne qui via l’ARIST a créé depuis 2002 un portail Internet sur les Technologies Propres et Sobres (http://www.technologies-propres.com/modules/infos/presentation.asp), la CRCI de la Lorraine qui promeut son Réseau Environnement Entreprises Lorraine (REEL), l’association Bretagne Eco-entreprises (http://www.bretagne-eco-entreprises.fr/) ou encore APPEL, l’association pour la promotion des éco-entreprises lyonnaises (http://www.eco-entreprises-appel.com).

Que ce soit au travers de clusters, de pôles de compétitivité, d’associations ou des agences de développement économique, les collectivités territoriales jouent de plus en plus la carte des éco-industries et des éco-services pour assurer et conforter leur développement en synergie avec leur stratégie de développement durable (Agenda 21, PADD…).